Saviez-vous que :

Mise à jour: Juin 2018

Du 8 au 18 avril 2018, les membres du conseil général et les supérieures des régions se sont réunies  au Centre Nazareth à Batavia, États-Unis. Ces journées furent un temps fort de partage, de réflexion, de prières, de fraternité, faisant écho aux réalisations et  à la mise en oeuvre des orientations du chapitre général de 2016. Venant de Cuba, d’Argentine,  de France,  des États-Unis,  du Canada, du Cameroun , en lien avec la RDC et le Pérou, elles ont échangé sur leurs préoccupations, les défis face aux changements et la vision d’avenir de chacune de leur région.

Dans le cadre de cette session, Sœur Dianne Bergant C.S.A. a animé une journée sur la théologie de la Création , on selon le Pape François pour cerner la vraie place de l’humain et sensibiliser à l’interconnexion et à l’interdépendance avec les autres membres de la création.


 

Photo : conseil 2018 – Dianne Bergant


Ci-dessous la vidéo produite par ECDQ.TV / Les sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

 

Les Sœurs Servantes du Saint Cœur de Marie de Beauport ont amorcé une réflexion au regard de l’avenir depuis quelques années. En considérant le vieillissement et la diminution de leurs membres,  elles ont entrepris une réflexion et un discernement sur de multiples questions concernant la mission, la gestion et l’administration ainsi que l’avenir des deux maisons provinciales à Beauport. Une décision a été prise de relocaliser les sœurs dans un futur site, dans une résidence pour personnes âgées qui sera construite pour l’automne 2018 dans le secteur d’Estimauville. Un groupe d’Ursulines de Québec viendront partager ce projet.

Les SSCM poursuivent l’œuvre des Fondateurs François Delaplace et Jeanne Marie Moisan en apportant écoute, présence et soutien à des besoins de notre monde que ce soit un soutien scolaire aux jeunes, une aide aux immigrants, la pastorale paroissiale, la pastorale jeunesse, l’accompagnement, l’écoute et la présence auprès des personnes âgées ou seules; partout où elles sont, elles sont communauté de présence, de service. Aujourd’hui, la communauté compte une trentaine de petites résidences à travers le Québec.

L’œuvre éducative des Ursulines et celle des Soeurs Servantes du Saint-Coeur-de-Marie de Beauport continuent grâce à la prise en charge par des personnes laïques qui s’engagent à perpétuer les valeurs humaines, spirituelles et religieuses de ces deux communautés. Ces communautés poursuivront maintenant leur route ensemble, partageant leur histoire et leur héritage spirituel.

Une vingtaine de sœurs SSCM venant de Cuba, d’Argentine, du Pérou, de  France et  du Canada  ont participé à une session de ressourcement à la Maison Saint-Vincent, à L’Hay-Les Roses, en France. Pour mieux s’imprégner de l’histoire et de l’héritage de nos Fondateurs, elles ont d’abord visité les lieux où ils ont œuvré et vécu: Vannes, St-Nolff, Andelys, Larue, Notre-Dame des Victoires, rue Lhomond, etc.

Cette session offrait un programme international de ressourcement  pour les jeunes religieuses ayant pour but la  consolidation de la vie consacrée et de l’appartenance à la vie SSCM. Les sœurs Lise Lavallée (Canada), Susana Teruel (Argentine), Françoise Prochasson (France) et  Marguerite Nganka Ndjock (Cameroun) ont animé la session qui s’est déroulée du 15 mai au 13 juillet. Un temps de retraite animée par Thérèse Bourque, sscm, (Canada) a terminé la session.

À Cuba, les Servantes du Saint-Cœur de Marie ont célébré en avril 2017 le 50e anniversaire de l’ouverture de leur noviciat dirigée par sœur Claire Gagnon (Canada). Soeur  Analís Muguira (Cuba) continue la mission de formation des novices. Une messe d’action de grâce et de reconnaissance fut célébrée par Mgr Juan de la Caridad García, archevêque de la Havane, en présence des SSCM, de plusieurs amis et  des membres des communautés locales.

Plusieurs SSCM ont été impliquées pour venir en aide au peuple cubain  de la région de Maisí dévastée par le passage de l’ouragan Matthew.

Sœur Michèle Audet, r.s.r., a animé une session sur le leadership partagé les 11, 12 et 13 janvier dernier au 37 des Cascades. Exposés et échanges ont porté sur le leardership à la manière de Jésus et des Fondateurs de la Congrégation. L’animatrice a présenté le leardership dans la vie religieuse comme une source de mobilisation, un appel à la sagesse collective,  une capacité de faire équipe et d’influencer la participation de chacun des membres. Dans un  contexte de changement et de réorganisation, le leardership partagé demeure une force vive de transition et de revitalisation.

Le 28 décembre 2017, depuis 1940, à chaque période du temps des Fêtes, les SSCM du Québec se rencontrent à 37 des Cascades, à Beauport pour échanger, prier et festoyer lors de leur traditionnelle « journée familiale ».

Cette 77e journée de rassemblement célébrée sous le thème des déplacements, revêtait un sens tout particulier, sachant que des changements sont en vue au cours de la prochaine année. Situations de la vie, différents appels de la mission, état de santé des personnes ou tout autre événement obligent à effectuer des déplacements comme la Sainte famille l’a fait au temps de la naissance de Jésus.

Depuis le 21 novembre 1953, 76 Servantes du Saint-Cœur de Marie, missionnaires françaises, canadiennes, américaine ont œuvré dans le District Marie-Reine-des-Apôtres, au Cameroun. Aujourd’hui encore, 38 Servantes du Saint-Cœur de Marie camerounaises et une nigériane, poursuivent la mission au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Le 21 juillet 2017 revenait définitivement au Canada Sr Mariette Biron, dernière missionnaire canadienne S.S.C.M

Pour souligner leur engagement dans la vie de l’Église avec le peuple camerounais, une journée de retrouvailles, réunissant 34 ex-missionnaires canadiennes ayant œuvré au Cameroun, a été organisée le 19 juillet dernier au 37 des Cascades, à Beauport. Une messe d’action de grâce a été célébrée où on a fait mémoire des 25 religieuses décédées depuis la fondation, dont 4 inhumées au Cameroun. Sr Paule-Marie Ndjom, a adressé, au nom des Sœurs du District un vibrant merci pour la mission et a entonné le Magnificat en langue ewondo.

Les SSCM des États-Unis sont mobilisées et très impliquées pour venir en aide aux « Dreamers » afin que le gouvernement les traite de façon équitable. Elles espèrent que leurs voix seront entendues: sensibilisation auprès de la population dont près de 100% sont issus d’immigrants, envois de courriels aux élus,  écoute et partage de leur témoignage, etc.

Un groupe de 20 femmes de diverses Congrégations religieuses ont ouvert Bethany House of Hospitality pour accueillir des jeunes filles seules en attente de statut d’asile ou d’immigrations. Elles reçoivent soutien, aide, accompagnement et dons d’articles nécessaires. Les  SSCM font partie de ce projet et apportent leur contribution financière. L’une d’elle, Evelyn Varboncoeur, est membre du conseil d’administration.

 
 
 
 
 
 
 

 

Copyright © 2011 Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie. Tous droits réservés.
Optimisé pour Internet Explorer, 1024 x 768 | Plan du site