Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Saviez-vous que...

Mise à jour : avril 2022

Les membres de l’administration générale et les responsables des différentes régions apostoliques ont tenu leur rencontre annuelle, le conseil plénier, en mode virtuel, du 24 mars au 1er avril. 2022.
Les participantes ont échangé sur le vécu des orientations du dernier chapitre général tenu en 2006. Elles ont partagé la vie de leur région, le chemin parcouru, les réalisations, les défis rencontrés et la joie de la communion malgré les difficultés, le confinement et... la pandémie.
La Congrégation demeure au cœur des changements sociaux, culturels, politiques et religieux de la société. Elle doit sans cesse se questionner et s’adapter pour répondre à sa mission première. Le prochain chapitre qui sera tenu à Québec en juillet 2022 sera orienté vers la synodalité et l’écologie intégrale inspirées des encycliques du pape François.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

La pandémie de la dernière année a mis sur pause bien des rencontres et activités à travers le monde. Tenant compte des régions et pays où les mesures sanitaires étaient en vigueur, les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie n’ont pas cessé pour autant leur mission. Les nouvelles technologies ont permis des rencontres virtuelles regroupant de nombreuses sœurs de différents milieux pour des réunions, des fêtes et des célébrations. Créativités, réorganisations, concertation, tout a été mis en oeuvre  pour une attention et une aide apportées aux personnes et au respect de la terre. Les journées mondiales consacrées aux pauvres, à l‘eau, à la terre, à la vie consacrée, à la paix et au peuple ukrainien ont été célébrées par des temps de prières et de célébrations de diverses façons.
Plusieurs projets sont venus en aide aux femmes en difficultés, aux enfants, aux familles, par le partage de ressources alimentaires, vestimentaires et pharmaceutiques, le soutien aux œuvres existantes et par de nombreux  contacts téléphoniques ou visuels pour briser l’isolement. D’autres projets, en concertation avec les milieux, les villages, les écoles ont été mis sur pied pour sensibiliser la population au respect de notre «maison commune», à l’assainissement des eaux, des lieux publics et à la protection des ressources communes. Quels que soient le contexte, les évènements, les lieux, la mission de Jésus se continue par des gestes de compassion, d’entraide et de solidarité.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

L’ancienne « Maison familiale » des Sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, située au 37 avenue des Cascades, Québec, a été construite en 1940. Au fil des ans, selon les besoins du temps, de multiples fonctions ont occupé ses locaux : administrations générale et provinciale, établissement scolaire, noviciat, scolasticat, atelier de couture pour habits sacerdotaux, accueil pour dames âgées, infirmerie, centre de retraites et de ressourcement, centre des archives, service des missions, etc.
De nombreuses personnes venues de partout ont eu l’occasion de fouler son seuil lors de visites d’amitié, d’affaires, de célébrations, de funérailles, de rassemblements, de congrès, de retraites ou autres.

Les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie ont quitté cette maison en septembre 2018 et habitent maintenant à Les Jardins d’Évangéline, à Québec, dans l’arrondissement de Beauport.
Depuis 2019, cet édificeest la propriété d’un promoteur immobilier qui a entrepris un vaste chantier pour y aménager 250 unités de location du complexe Le Divin qui sera achevé à l’été 2023. La chapelle est conservée intégralement et servira de salle multifonctionnelle.
Un autre projet permettra la construction de maisons unifamiliales sur les espaces verts de la propriété.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Le 24ieme chapitre général de la Congrégation se tiendra du 3 au 19 juillet 2022 à Québec, sous le thème : À l’image de la Trinité, soyons femmes de compassion. Il se veut une réponse aux besoins de la société, de l’Église et de la Congrégation pour mieux vivre la joie de l’évangile selon la spiritualité des Fondateurs
Depuis septembre dernier, plusieurs démarches sont amorcées dans toutes les communautés des régions apostoliques sur des réflexions concernant l’exhortation apostolique La joie de l’évangile et les encycliques Laudato Si et Fratelli Tutti.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Pour répondre à l’appel du pape Francois concernant la durabilité et l’écologie intégrale, voici la déclaration de la Congrégation :


Nous, supérieure générale de la Congrégation
des Soeurs Servantes du Saint-Cœur de Marie
avec les membres  de son conseil
et les membres du conseil plénier,
prenons position en faveur
de l’écologie intégrale.

En conséquence, chaque supérieure de région apostolique
s’engage avec ses sœurs à identifier les moyens
pour prendre soin de notre relation avec Dieu, nos relations mutuelles,
nos relations avec nos frères et sœurs de la création.

Chaque sœur est invitée à s’impliquer
par des gestes concrets
pour le prendre soin de notre planète
et le respect de la vie et de la dignité de toute personne.

En solidarité
comme Congrégation religieuse,
nous prenons parti pour un style de vie simple
qui reflète notre engagement pour l’écologie intégrale
et notre option pour les pauvres.

Kathleen Mulchay, SSCM, supérieure générale
et les membres de son conseil et du conseil plénier

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Accueillir des personnes brisées, souffrantes, démunies qui ont quitté leur pays à cause d’une dictature violente ou d’une guerre qui ne finit pas. Accueillir et  cueillir les oreilles, les bras et le cœur ouverts, avec le plus de sincérité et de chaleur humaine possible. Dans un même élan, des centaines de bénévoles ont suivi. Expériences inoubliables toujours teintées des valeurs SSCM (esprit de famille et simplicité) et marquées du sceau de l’Évangile...

Suzanne Giguère, s.s.c.m,  Milieu d’intégration par la Francisation pour Familles immigrantes, Québec

Rencontrer les nouveaux arrivants avec beaucoup de compassion, de simplicité, de proximité du cœur, avec cette certitude que nos cœurs se comprendront et qu’ainsi je pourrai apprendre d’eux, de leur résilience, de leur capacité à me faire confiance… Habitée du même Esprit, je fais l’expérience qu’ensemble, nous nous évangélisons parce que nous recevons les uns des autres et je crois que c’est aussi cela être disciple-missionnaire...

Jeanne d’Arc Poulin, s.s.c.m, Centre d’aide aux Néo-Canadiens, Sherbrooke

Présence et écoute sont les fils de trame du service en pastorale. Au quotidien : être une présence initiatrice pour des projets qui donnent le support et le goût à d’autres de s’engager dans ce chemin où il faut  avancer avec moins de certitudes qu’auparavant ...

Denise Lessard, s.s.c.m, animatrice en pastorale paroissiale

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

La pandémie a mis au défi de nouveaux modes d’être missionnaires. Les réseaux sociaux se sont changés en une nouvelle zone de mission pour les jeunes de Misíon Paí Cuba. Plus de 200 jeunes ont pu vivre des temps de prière, de partage, d’échange, de réflexion sur la synodalité, un « marcher ensemble » vécu en Église...

Maria Margarita Hernández, s.s.c.m, Misíon Paí Cuba

SSCM
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Trois Servantes du Saint-Cœur de Marie, sr Hermine Martine Sophie Ngo Lep, sr Comfort Sevidzem et sr Blessing Gwane Ndinsi, ont fait leur profession perpétuelle le 11 août  2021 en l’église de la paroisse Marie-Médiatrice d’Étoudi du Cameroun, présidée par l’évêque du diocèse Yokadouma.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

L’œuvre fondée par le Père Delaplace et Mère Jeanne-Marie Moisan en 1860 se développe toujours. La mission humanitaire, éducative et apostolique de la paroisse Sacré-Cœur de Mangaï du diocèse d’Idiofa en République Démocratique du Congo (RDC) fut ouverte en 2015. Deux nouvelles professes congolaises, sœur Rosette Ezinga et sœur Mélanie NBieto Mafuta, ont prononcé leurs premiers vœux le 13 août 2021 dans la Congrégation, loin de leur famille mais entourées de personnes d’affiliées et amis.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Fondée en 1997, la mission d’Yokadouma, située au nord-est du Cameroun, vient d’ouvrir sa première œuvre SSCM.  En septembre 2021, le Complexe Scolaire Catholique Bilingue François-Jean-Baptiste-Delaplace ouvrait ses portes pour accueillir les nombreux enfants de la mission et des alentours.    

SSCM
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Dans l’IIlinois, la Mission du Sacré-Cœur dans le diocèse de Joliet, fondée en 1939 par une Servante du Saint-Coeur de Marie, sœur Adélaïde, est composée désormais d’employés diocésains, signifiant ainsi avec regret que le ministère des SSCM était terminé. Bien qu’ayant plus de liens immédiats avec la Mission du Sacré-Cœur, une sœur continuera de répondre aux besoins de la population afro-américaine par le biais d’un organisme à but non lucratif. Une célébration tout imprégnée de pardon, de reconnaissance et d’espérance a été célébrée en octobre dernier en présence des soeurs qui y ont œuvré et des gens de la Mission.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Les 1er et 2 mai 2021, les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie des États-Unis ont tenu leur Chapitre provincial à Kankakee et procédé à l’élection des membres du nouveau conseil pour 2021-2025. Les réunions pré-chapitres se sont tenues sur Zoom à cause de la pandémie du covid. Ont été élues membres du conseil provincial, les sœurs Vicky Mobley, Karen Carlson, assistante, Carol Karnistky, leader, Mary Ann Hettel, Mary Beth Clements et Mary Kay Moran, secrétaire.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

À Port-Menier, Anticosti, une île sertie au beau milieu du golfe Saint-Laurent, deux sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, Jeanne Veilleux et Françoise Labranche, rejoignent les gens de leur communauté par le biais de la radio communautaire. Chaque dimanche, dans l’église du village, elles animent une célébration de la Parole diffusée sur les ondes de Radio-Anticosti et transmise sur Internet. Disciples-missionnaires, sur une île sans prêtre, c’est une initiative pastorale pour prier ensemble, briser l’éloignement et créer une solidarité avec les insulaires.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Les verrières représentant les Fondateurs de la Congrégation ont été créées en 1977 pour la restauration de la chapelle de la Maison provinciale de Limoilou. Conçus par soeur Lucie Dionne, sscm, les dessins furent ensuite présentés à un verrier d’une entreprise de Québec. Lors de la fermeture de ce couvent en 2007, les verrières ont été retirées des fenêtres et apportées à la réserve des objets du patrimoine sous la supervision du Service des archives de la Maison provinciale au 37 des Cascades. Cette maison a fermé en 2018 et les vitraux ont été entreposés au Centre diocésain de conservation des archives au diocèse de Québec. Après plusieurs démarches, ces pièces précieuses du patrimoine SSCM se sont finalement retrouvées dans la chapelle de la Maison régionale du District Marie-Reine-des-Apôtres du Cameroun en octobre 2019.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

En 2020, tous les pays du monde ont subi les assauts du coronavirus : décès, confinement, arrêt des activités et incertitudes au quotidien. Chez les Soeurs Servantes du Saint-Cœur de Marie, malgré tout, ce virus n’a pas atteint leur esprit de famille, héritage de la spiritualité de l’Institut.  Femmes disciples-missionnaires,  elles ont rejoint dans leur milieu respectif des personnes seules, malades, endeuillées ou en quête de sens pour les aider à vivre plus sereinement cette crise pandémique.
Même dans ces moments sombres d’isolement et de solitude, ce fut un temps de bénédiction et de reconnaissance pour le don de la vie, pour les gestes de compassion, de solidarité et de créativité insoupçonnée. Le développement de la technologie a permis de vivre des réunions, des visites, des rencontres virtuelles pour demeurer en contact avec des personnes de leur  milieu, et  même   au-delà des frontières.
Cette pandémie aura contribué à remettre la personne au centre des préoccupations de l’activité humaine. Elle aura aussi permis à la Terre, notre maison commune, de prendre un temps de repos, nous laissant le soin de réfléchir sur de nouveaux chemins à emprunter pour plus d’humanitude et de compassion dans le partage des richesses communes à la planète toute entière.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Après six années d’engagement missionnaire, les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie ont quitté la région de Huancayo du Pérou. Au fil des ans, elles ont transmis avec leurs talents, leur compétence et leur créativité le message de l’Évangile selon le charisme des Fondateurs. Comme enseignante, catéchète, infirmière ou travailleuse sociale, ces femmes disciples-missionnaires se sont engagées à répondre aux besoins spirituels et matériels des familles, des enfants, des étudiants, des personnes malades, démunies ou âgées.
Leur départ les conduit vers un « ailleurs », une nouvelle terre de mission. Elles emportent avec elles la richesse des rencontres vécues avec le peuple péruvien. Une  communauté péruvienne, la Congrégation des Misioneras de Santa Maria Reina occupe maintenant la résidence de la chapelle du Buen Pastor de Huancayo, assurant ainsi une présence pastorale là où les Sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie vivaient depuis 2015.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

Une Servante du Saint-Cœur de Marie, sœur Marie Gagnon, née aux États-Unis, de parents franco-canadiens, a fondé en 1939, la mission Sacré-Coeur dans le canton de Pembroke en Illinois. Fille d’immigrants, institutrice, puis missionnaire, elle a rejoint la région de l’établissement des familles de la Grande Migration de Noirs venus au nord pour y trouver du travail. À sa suite, au fil des ans, pendant 80 ans, les Servantes du Saint-Cœur de Marie de la province des États-Unis ont accueilli et partagé la vie des immigrants afro-américains venus du Mississippi et de l’Alabama dans l’espoir de trouver une vie meilleure. En septembre 2019, les habitants de la mission Sacré-Cœur ont tenu à témoigner leur reconnaissance par une eucharistie, des chants gospel, une présentation historique et des partages de souvenirs pour l’oeuvre accomplie à la « mission » qui compte aujourd’hui des citoyens d’origine africaine, hispanique et européenne.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

En France, à Montgeron, un comité a été formé pour étudier la conservation des archives, du patrimoine culturel et de la transmission de l’héritage spirituel de la Congrégation fondée à Paris en 1860.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie

La maison Bethany House Hospitality, à Chicago, a ouvert ses portes avec l’aide financière et administrative de 20 communautés religieuses différentes, dont les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie, pour accueillir de jeunes femmes immigrantes en attente de statut d’asiles ou de réfugiés. Elles reçoivent logis, nourriture, articles divers, cours de langue et surtout solidarité et sécurité.
Plusieurs sœurs au Québec comme en France travaillent auprès des nouveaux arrivants en provenance de différents pays favorisant ainsi leur l’insertion dans leur pays d’adoption et l’étude de la langue française.

Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie
 


Nous joindre | Plan du site - Index des pages

Copyright © 2011 Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie.
Tous droits réservés.