RÉGION SAINTE-FAMILLE, FRANCE

www.sscmfrance.org

HISTORIQUE

Les origines de la Province de France se confondent avec celles de la Congrégation qui fut animée pendant de longues années par les Fondateurs, François Jean-Baptiste Delaplace C.S.Sp. et Jeanne Marie Moisan. Près d’eux, les premières sœurs ont recueilli leurs enseignements et suivi la voie ainsi tracée, ce qui confère à la Région une responsabilité particulière comme dépositaire de la tradition orale et écrite ainsi que des coutumes.

Les Fondateurs, répondant aux appels qui leur sont adressés, envoient des sœurs, d’abord en Belgique (1883) puis aux Etats-Unis (1889), enfin au Canada (1892). En 1953, elles sont sollicitées pour fonder la mission du Cameroun.

La Congrégation est née dans la « pauvreté », une pauvreté héroïque. Cet héritage spécifique motive ses membres et demeure un appel à rejoindre les plus défavorisés dans les différentes options à prendre. Dans cet esprit, « l’abandon à la Providence », cher  aux fondateurs, invite les Servantes du Saint-Cœur de Marie à vivre sereinement leur part d’insécurité inhérente à  leur  temps et  à leur pays.

Les devancières ont vécu intensément à l’image de la vie de la « Sainte Famille de Nazareth ». Leur courage et leur dynamisme, face à de multiples difficultés, ont su créer « un esprit de famille » qui s’est transmis dans toute la Congrégation et qu’elle continue vivement de maintenir et de développer.

Au plan de l’Institut, jusqu’en 1948, la Région fut gouvernée par la Supérieure Générale et son conseil. A cette date (1948), elle est érigée canoniquement en Province et devient « Province de la Sainte Famille de France ».

Depuis août 2014, la Province de la Sainte-Famille de France est devenue un vicariat appelé Région Sainte-Famille de France quirelève directement de la supérieure générale représentée par une vicaire, déléguée pour la région.

HÉRITAGE

Au début de la Congrégation, les Servantes du Saint-Cœur de Marie ont  habité la région parisienne, dans les lieux et maisons où les Fondateurs ont eux-mêmes vécus. Elles ont su conserver le patrimoine culturel et partager l’immense richesse spirituelle de leur charisme.

L’éducation, la catéchèse, les œuvres paroissiales, les visites aux malades, les soins de santé, le service dans les maisons de retraite des sœurs aînées, les orphelinats, les crèches, les foyers de jeunes travailleuses et de personnes âgées ont été durant de nombreuses années leur terre de mission.

Le premier noviciat a été établi à Paris en 1861, ensuite à La Rue en 1875. Suite la loi Combes de 1901, il fut transféré à Havelange, en Belgique (1904-1919), puis à Bourg-la-Reine (1916 -1927), à Bellevue (1927-1930), à Montgeron (1930-1975), à Amiens (1975-1991), à Montgeron (1991-1999), à Villeneuve Saint- Georges-Triage (1999-2009) et aujourd’hui, à Montgeron.

Afin de poursuivre la transmission de l’héritage des Fondateurs, depuis 1989, un programme d’affiliation est proposé ainsi que celui du laïcat consacré SSCM.

En 2020, quinze sœurs œuvrent en France réparties dans trois communautés implantées dans trois diocèses d’Île de France: Paris, Évry-Corbeil-Essonne et Créteil

APOSTOLAT

Aujourd’hui encore, les sœurs exercent leur apostolat dans divers domaines :

  • pastorale catéchétique

  • pastorale paroissiale

  • accompagnement spirituel

  • présence aux jeunes adultes

  • travail social

  • alphabétisation

CONTACT

Déléguée de la région : Lise Lavallée
contact »»»

Animatrice de la région : Françoise Prochasson
contact »»»

Pastorale jeunesse : Ghislaine Roy
contact »»»

Affiliation et laïcat consacré SSCM: Marie-Anna Marceau
contact »»»

 
 
 

Copyright © 2011 Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie. Tous droits réservés.
Optimisé pour un affichage de 1024 x 768 | Nous joindre | Plan du site - Index des pages