RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

HISTORIQUE

La Congrégation des Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie est née de l’esprit missionnaire de son Fondateur, le révérend Père François Jean-Baptiste Delaplace, C.S.Sp.
Directeur de l’Oeuvre de la Sainte Famille fondée à Paris en 1855 pour l’évangélisation des familles éprouvées par la pauvreté, le Père Delaplace est frappé par le triste état des familles réduites au chômage et aux misères de toutes sortes. L’ignorance religieuse des enfants de cette classe déshéritée le préoccupe et il conçoit le dessein de leur assurer les bienfaits d’une éducation chrétienne.
Afin de réaliser son projet, il fait appel à Jeanne-Marie Moisan dont il avait remarqué l’esprit de foi et le généreux dévouement. Le 19 mars 1860, le Père Delaplace inaugure une œuvre de bienfaisance à l’intention des orphelins et des enfants abandonnés dont le nombre ne cessait de grandir. D’autres compagnes s’associeront à Jeanne-Marie Moisan pour lui venir en aide. Quelques années à peine après le début de l’Œuvre, ces femmes expriment le désir de se consacrer entièrement au Seigneur.
Le projet du Père Delaplace, conçu d’abord comme une œuvre caritative, devint, de par le plan de Dieu, une nouvelle Congrégation religieuse. En 1865, une règle de vie est établie. En 1867, les aspirantes adoptent un nom de religion. Jeanne-Marie Moisan, la fondatrice, fait sa consécration publique et prend le nom de Mère Marie-du-Saint-Sacrement

« J’ai planté un premier jalon...il en viendra d’autres... »FD


La Congrégation se développe et connaît une véritable expansion, en France (1860), aux États-Unis (1889) et au Canada (1892). En 1902, elle est reconnue officiellement par l’Église. Aujourd’hui, les Servantes du Saint-Cœur de Marie continuent l’œuvre des Fondateurs à Cuba (1950), au Cameroun (1953), en Argentine (1963), au Congo (RDC) et au Pérou (2015).

INSERTION

Une nouvelle mission  a été ouverte  au début d'octobre 2015   en République Démocratique du Congo dans la paroisse Sacré-Cœur de Mangaï  du diocèse d'Idiofa. Un premier appel pour ce pays avait été lancé à Mère Jeanne-Marie Moisan en 1875 par le R.P. Duparquet, C.S.Sp. désirant des sœurs pour l'éducation des filles. Le Père Delaplace écrivait ainsi: «Priez le Seigneur de nous guider sur cette question de la mission du Congo. Cela ne pourrait être que pour plus tard, car il nous faut d'abord du monde...mais je suis plein d'espérance que cela viendra."
140 ans plus tard, trois SSCM camerounaises, Marguerite Ntsama, Juliette Biemou Latta et Berthe Sandrine Ngono répondent à ce cri incessant de divers besoins dans le diocèse dirigé par Mgr José Moko Ekanga.

Le 18 octobre 2020 marque le 5e anniversaire de l’accueil officiel dans le diocèse d’Idiofa. La flamme a été transmise… elle est entretenue…

PASTORALE

En 4 ans de présence,  beaucoup de projets ont été réalisés et la mission continue de se développer avec dynamisme.

  • Enseignement au primaire

  • Enseignement au lycée

  • Cours de couture

  • Formation à la vie chrétienne

  • Pastorale jeunesse

  • Développement social

  • Service de promotion de la femme

  • Soins de santé au dispensaire

  • Pastorale des vocations

  • Formation des aspirantes

Sœur Marguerite Ntsama»»»

 
 

Copyright © 2011 Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie. Tous droits réservés.
Optimisé pour un affichage de 1024 x 768 | Nous joindre | Plan du site - Index des pages